?

Log in

Ils ne se rendent probablement pas compte qu'ils sont en train de gâcher ma vie, de me rabaisser constamment, de m'accuser de tous leurs maux et tant d'autres choses encore.
Ils ne se rendent probablement pas compte que s'ils continuent comme ça, un jour ils ne me reverront plus jamais.
Ils ne se rendent probablement pas compte que j'ai une irrépréssible envie de leur hurler leurs quatre vérités.

J'ai une fois encore perdu tout motivation à cause d'eux.
A une semaine et demi des partiels, c'est mauvais signe.
C'est en train de recommencer comme l'an passé.
Cercle vicieux.
Je ne pourrai jamais m'en sortir.
Condamnée à vivre la même existence terne qu'eux.
Je ne le supporterais pas, je préfererais ne plus être ici.

Pourquoi moi ?
Tout s'est dégradé depuis que tu n'es plus là pour me défendre, m'aider et m'encourager. A croire que tu étais le seul à m'aimer ici et à voir en moi ce que les autres veulent continuer d'ignorer.

Wesh ?

D'abord, je m'en fous, l'année prochaine, je me tire.

WTF

Mais qu'est-ce que j'ai bien pu faire à ce point de mal dans ma putain de vie pour être maudite à ce point ??? Qu'est-ce que j'ai fait ? J'ai pas le droit au bonheur, c'est ça ? J'ai déjà épuisé mon quota ? Ou alors je fais partie d'un lot qui va devoir passer le reste de sa putain de vie seul ? Est-ce que quelque chose cloche chez moi ?

Il y a des jours...

Il y a des jours où tout va de travers, où rien ne va comme il faut, ou on a l'impression que sa vie prend un tournant, mais pas forcément dans le bon sens.
Je viens de vivre un de ces jours pas plus tard que ce matin. Et c'est dur, ça fait mal, très mal. Tout ça à cause de conneries au final, mais comme chacun est incapable de prendre sur soi, cela se termine fatalement en comédie dramatique. Je sais que ma vie ressemble à un drama, mais à un moment il faut arrêter les frais...
Pourquoi est-ce que c'est toujours moi qui finis par recoller les morceaux à la fin ? Pourquoi est-ce que je suis la seule qui arrive à garder son calme sur l'instant ?
Pourtant, je me sens tellement vide à cette instant, j'ai l'impression d'être une simple coquille et je voudrais m'endormir pendant longtemps, très longtemps. Ne plus penser, ou tout du moins, penser à autre chose.

On se demande pourquoi je me renferme de plus en plus sur moi au fil du temps et pourquoi je n'arrive plus à faire confiance après ça.

Avoir enfin une vie normale, est-ce trop demandé ? Arrêter d'avoir cette boule au ventre quand je dois rentrer, ne plus avoir ces problèmes qui nous font stagner.

Je viens de perdre toute ma motivation en quelques heures alors qu'hier encore j'avais beaucoup de projets.

Après, je parle à chaud, peut-être que dans une semaine ou deux je me serai calmée et ça ira mieux, mais là, je me sens tellement mal... Et pour une fois c'est à peine si j'ai envie d'en parler.

Et tout ce mal psychique finit par déteindre sur moi et se transforme en maux physiques. Je me sens tellement fiévreuse, malade et fatiguée...

Je veux rentrer, être seule, dormir...

Et ensuite seulement, penser à me reconstruire, peut-être...

Really Happy

Tout est dans le titre, je suis vraiment heureuse en ce moment :) Et je profite bien de cet instant car je sais que quand les cours reprendront, ce sera une autre paire de manche...

En vacances !

Depuis vendredi.
Je pensais pouvoir souffler un peu, mais c'est tout le contraire, je n'arrête pas de courir à droite, à gauche depuis que je suis rentrée en Normandie et ce n'est pas prêt de s'arrêter...

Du repos...
Je veux être en été...
Je veux réussir mes exams...

Bouuuh...

Je viens d'avoir les résultats des partiels du premier semestre...
Je vais aller me pendre.

En même temps, je l'ai bien cherché, à réviser n'importe comment.
On récolte ce qu'on a semé.

Je suis vraiment nulle je me dis.
Je m'auto saborde.

Je n'ai pas envie de faire d'effort tellement j'ai peur d'échouer.
Pourtant si je n'essaye pas, je ne saurai jamais ce que je vaux.

Il faut que je me reprenne et que je continue d'avancer.
C'est ma dernière chance.

Mais est-ce que je suis vraiment faite pour tout ça ?
Mes parents ont sûrement raison, finalement.

Quel temps de chiottes.

Il y a beaucoup de choses qui m'emmerdent en ce moment.
La fac,
Les cours,
Faire des journées de 11h le samedi,
Avoir cours à 8h un lundi matin,
Faire les courses,
Ranger les courses,
Et bien d'autres choses encore.

Heureusement que j'ai des amis qui aiment me harceler un peu et à toute heure, comme ça je peux penser à ces prochaines vacances en leur compagnie et ça me motive à continuer de bosser :)

Je sais, on est seulement lundi matin et je râle dès 11h30 du matin.
Mais voilà, je suis comme ça, j'aime râler.
Je m'aime aussi.

Dernièrement, j'ai remarqué qu'il y a deux chansons qui me font pleurer à chaque fois que je les écoute et une autre qui me rend tout aussi triste et elles proviennent toutes du même groupe, je dois avoir un truc de particulier avec eux ou quelque chose dans le genre... Ou je ressens peut-être juste un peu trop les émotions des autres en ce moment.

NEWS- Dreams
NEWS- Full Swing
Keiichiro Koyama- Starry

Ce ne sont même pas mes chansons favorites, quand j'y pense, je préfère de loin "Ai nante", de Tegoshi Yuya ou "Hana no Mau Machi" d'Ueda Tatsuya, dans la catégorie balade (sinon j'aurais choisi "Runaway" pour Ueda).

On s'en fout, vous me direz, pourquoi je suis là en train de vous parler des chansons qui me font pleurer ou que j'aime. L'intérêt d'un blog en même temps c'est de raconter sa vie et tout ce qui nous passe par la tête et, c'est exactement ce que je suis en train de faire...
Et j'aime raconter ma vie (si il y en a qui me connaissent et qui lisent ça je pense qu'ils seront entièrement d'accord avec moi ^^)
Egocentrisme et narcissisme power ! (Pourtant y'a pas vraiment de raison mais bon XD)

Même si ça ne paraît pas flagrant à première lecture, je suis quand même heureuse de ma vie, hein, je précise, on sait jamais XDShige
Je me prends beaucoup trop la tête en ce moment, pour des choses débiles en plus...
Envie d'ailleurs...

Déjà la reprise des cours...

Après six semaines passées entre vacances et partiels (et un peu révisions...), me voici de retour au Mans, pour retourner sur les banc de la fac.
"C'est reparti pour un semestre". Voilà ce que je me dis. Encore un. Une chose qui m'aide à me motiver dans l'immédiat, c'est savoir que dans trois mois j'en aurai fini avec cette année, il ne me restera plus que les partiels et les rattrapages. Savoir que Julien et Adeline vont venir dans un mois m'aide aussi, ainsi que la venue de Laurine fin mars.

L'Ecosse, en juin prochain.
La Haute-Normandie, pendant les vacances.
Et le retour à la fac au Mans, pour la dernière année, j'espère. Après il faudra que je me décide, entre partir en ERASMUS, faire une L3pro ou faire un M1.

Sachant que je change d'avis approximativement tous les six mois, le choix risque d'être compliqué.

Wait, and see...Ai